Valmorel | Grand Domaine

Construisez et goûtez au chaud dans un igloo à Valmorel !

On connait le bisou esquimau depuis notre tendre enfance, fait du bout du nez rose et refroidi par les temps « glaciaires »- mais sait-on vraiment qui sont ces hommes qui vivent au cercle polaire ? Les esquimaux, dont le nom fut inventé par les premiers découvreurs, des vikings du Groenland, sont en réalité un ensemble de peuples autochtones de l'Arctique, dans les régions de l'Alaska, du Grand Nord canadien, du Groenland et de la Sibérie orientale. Ceux sont eux qui construisent des igloos pour s’abriter lors de leurs quêtes de nourriture puisque ce sont des peuples nomades.

Igloo
Igloo © genocre

« Qui diable peut venir par un temps pareil ! […] Il n’y a que des Esquimaux qui osent se risquer par un tel froid! », comme le disait Jules Verne dans « Le Pays des Fourrures ».  En effet, pour construire un igloo la température doit être forcément inférieure à 0°, la neige tendre mais pas fondante, ferme mais pas dure, tout un art dans le choix ! Avec la méthode Inuit, on dessine un cercle à terre, on taille des briques à même le sol et une fois les blocs de neige découpés, ils sont posés en spirale, un peu comme la coquille d’un escargot ! Seuls deux  trous constituent une ouverture,  un sur le côté d’une paroi pour surveiller l’extérieur et un autre au plafond pour laisser la fumée de la bonne soupe s’échapper… Contre toute attente, il fait chaud dans un igloo grâce aux poches d’air piégé dans les cristaux de neige et à la présence humaine...

À Valmorel, c’est à vous de jouer l’aventurier équipé de pelles et de raquettes, car la station vous propose une petite randonnée de 30mn loin des pistes pour construire votre igloo! Une fois trouvé le lieu idéal au cœur de la forêt silencieuse, on remonte les manches - pas trop car il fait froid -  et on fabrique son propre igloo à la méthode sibérienne avec un guide qui vous apprendra les bons gestes. On constitue un énorme tas de neige qu’on recouvre ensuite d’une toile ou de ses propres vêtements (brrr…), puis on couvre à nouveau de neige et ensuite on creuse l’intérieur jusqu’à ce qu’on trouve le t… trésor ?!, non le tissu !

En récompense, un bon goûter est proposé à l’intérieur pour reprendre des forces avant la descente.

Par contre, à Valmorel, on ne garantit pas que vous verrez un phoque ou un ours polaire mais avec un peu d’imagination…

A Arc 1950, vous pouvez même passer la soirée sous un Igloo ! Une activité ludique, innovante et unique !

Réserver votre appartement à Valmorel pour jouir de cette expérience unique !

Contacter l'office du tourisme de Valmorel pour les friands d'aventure par téléphone au  04 79 09 85 55 ou par mail info@valmorel.com.

Et pour les plus curieux:

Retrouver le Film de 10mn du scientifique canadien Douglas Wilkinson et l’ONF (Office National du Film Canadien)  dans les années 50, comment construire un Igloo:

- Pour visionner le film en anglais, cliquer ici

- Pour visionner le film en français, cliquer ici.

Ou dans les archives de l’INA avec Jean Malaurie, directeur de recherches au CNRS, Centre d’Études Arctiques : http://www.ina.fr/video/I07170825

Et pour en savoir encore plus sur la vie des esquimaux de Thulé : « Les derniers rois de Thulé », avec les Inuit du Pôle au nord du Groenland.

Photo article + cover Igloo © genocre

comments powered by Disqus