Chamonix | Mont Blanc

Chamonix, la genèse de l'alpinisme

D’ici, les plus téméraires partirent à la conquête du Mont-Blanc. Chamonix, où le métier de guide fut inventé, reste à jamais la référence des montagnards.

Vainqueur du «Colosse des Alpes», le chamoniard Jacques Balmat réalise en 1786 la première ascension du Mont-Blanc, réussissant là où depuis 20 ans les plus valeureux échouèrent. Ce fut le début d’une longue série : à pied, à ski, de jour ou de nuit, chaque victoire s’apparente à un nouvel exploit. Déjà repéré 45 ans plus tôt par les aristocrates anglais William Windham et Richard Pococke, le petit village montagnard devient dès lors la capitale incontestée de l’alpinisme et une destination touristique huppée. La construction d’une route voulue par Napoléon III en 1870 et l’arrivée du chemin de fer en 1901 ne font que renforcer la tendance. A l’ombre du Mont-Blanc, Chamonix est un lieu mythique et le rendez-vous incontournable des fous de la montagne. 

Le Musée Alpin 

Entre documents, gravures, affiches, échelles et piolets, le Musée Alpin relate l’extraordinaire épopée de la conquête du Mont-Blanc et des débuts de l’alpinisme. A l’étage, une section d’art populaire réunit de belles pièces de mobilier savoyard, berceaux, coiffes, rouets et moules à beurre. 

Musée Alpin, 89 avenue Michel Croz. 

© Plainpicture Aurora Photo​
© Plainpicture Aurora Photo​

Réserver un appartement à Chamonix

comments powered by Disqus