Le saviez - vous ?

La Chandeleur : histoire des crêpes dans le monde

Qui n’attend pas la Chandeleur avec impatience ? Cette fête représente l’occasion de déguster des crêpes salées ou sucrées accompagnées d’une bolée de cidre* chaque année, le 2 février. Mais d’où vient la Chandeleur et comment la célèbre-t-on dans le monde ?

La Chandeleur
La Chandeleur ou la « fête des chandelles »

D’où vient la Chandeleur ?

La Chandeleur ou plutôt, la « fête des chandelles » est une ancienne fête païenne et latine, avant de devenir une fête judéo-chrétienne. Chez les Romains, on veillait sur les morts en brûlant des cierges autour du 15 février tout en honorant le dieu Lupercus, le dieu de la fécondité. Pour les Celtes, il s’agissait d’un rite de purification qui se déroulait au début du mois de février. Il a fallu attendre l’an 472 pour que cette fête soit christianisée pour célébrer la représentation du Christ, 40 jours après sa naissance.

Vous vous demandez peut-être quel est le lien entre la Chandeleur… et les crêpes ! Dans la majorité des cultures, la crêpe évoque le soleil. En tant que tradition, la Chandeleur vient avec ses superstitions. Selon les chrétiens, manger des crêpes pour la Chandeleur permet de s’assurer une bonne récolte de blé. La personne qui préparait la première crêpe devait la faire sauter de sa main droite, tout en tenant un louis d’or dans sa main gauche. Aujourd’hui, la Chandeleur est toujours aussi populaire, mais plutôt pour les crêpes.

Tour du monde de la Chandeleur et des traditions dans le monde

La Chandeleur se retrouve partout à travers le monde, mais de manière différente. Les Anglais préfèrent les crumpets, qu’ils savourent avec du fromage ou de la confiture. Au Luxembourg, les enfants se baladent avec des lampions en quémandant des bonbons pour célébrer le « Liichtmëssdag ». Les Mexicains ont troqué les crêpes pour des tamales : des petits pains de maïs cuits à la vapeur, garnis de farces sucrées ou salées. La tradition veut que celui qui a tiré la fève le jour des Rois s’occupe des tamales.

Aux États-Unis et au Canada, on célèbre « le jour de la marmotte ». En effet, l’hiver tire bientôt sa révérence pour laisser sa place au printemps. La marmotte, elle, se réveille de son hibernation. Si on ne peut pas voir son ombre, cela signifie que le printemps arrive bientôt. En Suède, on savoure des hirams plattär. Tandis qu’au Japon, on préfère les dorayaki. Au Maroc, on déguste des msemen, alors qu’en Italie, on se délecte de farinata. Bref, vous l’aurez compris, chacun sa galette !

Et vous, avez-vous déjà goûté autre chose que des crêpes pour la Chandeleur ?

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

Crédits photos : photo home © Unsplash Monika Grabkowska - photo article © Unsplash / Monika Grabkowska

comments powered by Disqus